Faucon
Effraie Alsace
nourrissage oiseau hiver
Cigogne Alsace
Huppe fasciée
Gobemouche noir
Historique2
râle des genêts
épervier bagué
Chauves-souris Alsace
Historique2
Chauves-souris et Alsace du Nord études
Grand Murin colonie
chauves-souris gîte estival
Chauves-souris Franche-Comté
Odonates Zinsel du Nord
Libellules exuvies
Batraciens Alsace
batraciens migrations
chasse alsace
étang de pêche
Biodiversité- renaturation de sites industriels
Education écologie école
Biodiversité au jardin
Prédateurs-chats & corvidés
Zinsel du Nord nature
Daniel Staub naturaliste
Papillon jardin
Coccinelle asiatique
Chat forestier alsace
lynx vosges
Historique2
Musaraignes
Piège-photo
Botanique & orchidées
poulailler industriel
Grand Duc franche-comté
Historique2
turquie nature
Historique2
Ardèche nature
météo alsace du nord
liens amis

La Zinsel du Nord -> Vie aquatique -> Batraciens -> Uttenhoffen

Crapaud commun: les migrations nuptiales et les dangers du trafic routier: le Conseil Général 67 (avec la DDE),  la LPO-Alsace et d'autres associations (BUFO) se sont associés pour trouver des solutions au massacre de grande ampleur de ces batraciens lorsqu'ils quittent leur lieu de vie (forêts) et l'étang de reproduction. Les nombreux couples déjà formés (photo ci-dessous) , avec le mâle chevauchant la femelle, périssent et démultiplient de façon effrayante le nombre de cadavres.


Mesures de sauvegarde:  organiser des collectes et ramassages de ces migrateurs nocturnes en posant des grillages et seaux le long de certains axes particulièrement meurtriers. Les presses régionales en font état régulièrement, en février, mars, en faisant appel à des volontaires pour assurer une traversée des routes sans danger.


Uttenhoffen-Gumbrechtshoffen: (carte ci-dessous) . Cette petite route (portion de 1250m) , chemin vicinal goudronné assez étroit, au croisement de véhicules assez délicat, n’en est pas moins un piège pour les batraciens. Depuis des années, on est obligé de constater que les batraciens s’y font écraser en grand nombre, malgré une circulation qui est loin de celle des axes plus importants. Les mesures de sauvegarde ne peuvent malheureusement pas être prises partout, mais une sortie quotidienne (février, mars) en début de nuit, moment où la circulation est la plus importante, peut être un service minimum à rendre à ces bêtes, si attachantes, quand on connaît mieux leur biologie.

              Les amphibiens, une fois la route passée, doivent traverser la rivière Zinsel pour accéder aux étangs, dont l’un a été récemment acquis par le CSA (Conservatoire des Sites Alsaciens)


Des fiches de suivis de cette migration seront mises sur ces pages, dans la mesure des disponibilités

Diaporama (ci-contre): petit aperçu de quelques espèces présentes dans les environs de la commune.

-Crapaud commun (CC): en migration, les mâles se tiennent droit, contrairement aux femelles, à plat sur la chaussée. Se déplacent en marchant.


- Grenouille rousse: souvent parmi les victimes, mais en moins grand nombre, se hâtant davantage lors de la traversée. Progression par bonds.


- Triton crêté (Tcr): le plus grand des 4 espèces- rare, quelques ind. sauvés de la destruction de leur site (Uttenhoffen) - La ponte est déposée dans les feuilles (Lysimaque), pliées ensuite pour cacher l'oeuf.

- Triton alpestre (Talp): belles populations en forêt de Mietesheim (à 2km)

- Triton palmé (Tpalm): triton le plus petit, associé aux précédents dans les mêmes ornières forestières; effectif moindre; le mâle se reconnaît au filament prolongeant la queue, aux pattes postérieures noires et palmées.


-Sonneur à ventre jaune (S): petit crapaud, aux couleurs de vase sur le dos, mais belles marbrures jaune et noir sur la face ventrale; régulier, en petit nombre, dans les ornières forestières; peu connu par sa discrétion, et sa couleur; la ponte a été photographiée; manipulation à éviter (verrues dorsales) , car si on touche ensuite les yeux avec nos doigts, l'irritation est intense!